«Donner vie à ses valeurs.»

Ces 20 dernières années, le développement durable est passé d’un besoin de niche à une branche reconnue. Au Tessin, Marcello Martinoni a  largement contribué à cette évolution. Lui et son équipe de huit personnes font preuve d’une grande curiosité pour trouver des réponses créatives à des problématiques complexes.

Marcello Martinoni a l’esprit d'innovation. Il s’investit inlassablement dans de nouveaux thèmes à la recherche de solutions adaptées. Il aime faire le lien entre diverses disciplines.

La complexité ne lui fait pas peur. Il n’hésite pas à associer des connaissances de géographie, de biologie, d’anthropologie et de sciences de la communication pour donner vie à des idées gagnantes. Après avoir travaillé pendant quelque temps dans l’aménagement du territoire, il a décidé en 2003 de fonder une entreprise de projets durables. L’un de ses projets dont il est particulièrement fier s’appelle Montagne Pulite (Des montagnes propres). Il permet à des randonneuses et des randonneurs d’endosser le rôle de sherpas. «La plupart du temps, nous redescendons de la montagne avec un sac à dos vide alors que es gardiens de la cabane doit recourir à un hélicoptère pour rapporter les déchets dans la vallée.» Au début, personne ne voulait croire que les randonneurs accepteraient de redescendre dans la vallée en portant un petit sac de déchets. «Pourtant, jusqu’en 2019, nous sommes parvenus à convaincre huit cabanes à participer, et l’écho a été très positif parmi les clients.» Depuis lors, le projet Territorio e Montagne Pulite a été transmis à l’Office cantonal de l’environnement du Tessin.

C’est apparemment souvent le cas: son équipe lance le projet, puis d’autres le reprennent tandis qu’elle se concentre sur de nouvelles missions. Par exemple celle d’enrayer la prolifération de plantes envahissantes et d’expliquer à la population comment procéder si elle en trouve dans son jardin. Ou encore celle de l’inclusion dans le domaine des achats: «Le numérique transforme le commerce de détail. Les clients font maintenant beaucoup d’opérations euxmêmes. Or, ces nouveaux processus prennent rarement en considération les personnes en situation de handicap alors que ce sont elles, justement, qui pourraient tout particulièrement profiter des nouvelles possibilités offertes par le numérique. Les commerces devraient s’engager davantage dans ce domaine pour devenir un lieu  d’inclusion.»

«Emprunte des voies nouvelles et trouve des ceux qui veulent faire la route avec toi.»
Marcello Martinoni Consultati AG pour des projets durables

L’entreprise obtient des mandats en soumettant des projets dans le cadre de procédures d’appels d’offres, lorsque les pouvoirs publics cherchent une solution à un problème concret ou encore lorsque des projets innovants développés en Suisse alémanique veulent s’implanter dans le Tessin et collaborent pour cela avec Marcello Martinoni et son équipe. «Le financement de projets durables est réaliste lorsqu’il existe une réelle volonté en la matière. Mais nous devons souvent faire des suggestions sur la façon dont la récolte de fonds pourrait réussir. L’objectif est toujours le même: il faut qu’un projet faisant l’objet d’un financement ponctuel réussisse à devenir un poste budgétaire fixe.»

Donner vie à ses valeurs, voilà ce qu’il préfère dans son travail. Impliquer la population dans des processus participatifs, revaloriser l’environnement et rendre possible le développement durable, tout cela motive Marcello Martinoni. Son énergie semble inépuisable et les piles de dossiers dans son bureau montrent bien que beaucoup de choses restent à faire. Mais il s’octroie parfois un peu de temps libre pour partir en randonnée et ramasser des déchets.

CONSULTATI SA PROJETS DURABLES
Année de création:

2003

Projets durables:

une quarantaine ont été réalisés et une trentaine
sont en cours

Autres histoires