« Le moment est venu.»

Début décembre 2019, Marion Schiess a décidé d’un jour à l’autre d’ouvrir son magasin en vrac Ganzohni à St-Gall. Même l’organisation faîtière ZeroWaste Switzerland n’avait pas été mise au parfum, alors que ce type de projet fait généralement parler de lui très rapidement. En même temps, l’idée de cette jeune  entrepreneuse a suscité beaucoup d’enthousiasme. Sa famille, ses amies et ses connaissances l’ont activement soutenue.

Quand une personne de son entourage lui a dit qu’elle trouvait son idée fabuleuse et qu’elle souhaitait lui accorder un crédit pour ce projet, Marion Schiess a eu le déclic: «Ça y est, je me lance.» Estimant que St-Gall avait aussi besoin d’un magasin en vrac, cette idée la préoccupait depuis quelque temps déjà.

«Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas eu le soutien spontané d’autant de personnes», explique-t-elle. De la famille bien sûr, qui a aussitôt été emballée par le projet, mais aussi du professionnel de l’assurance qui a entre autres calculé les prix avec elle et du menuisier qui lui a spécialement confectionné les silos. Mais aussi de bien d’autres personnes.

Ceux qui admirent son local pourraient penser qu’elle a visité beaucoup d’autres magasins en vrac avant de monter le sien, mais ce n’est pas le cas. «Je me suis tout simplement lancée, sans structure concrète, et d’une manière ou d’une autre, tout a fonctionné.» Elle avait déjà acheté les silos, éléments clés de tout magasin en vrac, avant même d’avoir trouvé le local. Marion Schiess a fait des choix judicieux.Par exemple en recourant dès le début aux services d’un inspecteur des denrées alimentaires. «Il m’a accompagnée dans toutes les visites de locaux. Il pouvait ainsi me dire immédiatement si des rénovations coûteuses seraient nécessaires pour respecter les normes en matière d’hygiène.» Certes, ces services n’étaient pas gratuits, mais Marion a estimé que cela lui reviendrait nettement moins cher que d’être confrontée par la suite à des coûts imprévus.

«Réduisez vos achats et faites-en plus vous-même.»
Marion Schiess Ganzohni Magasin en vrac de St-Gall

Les magasins en vrac incitent à avoir un mode de vie plus calme et plus simple. Et donnent des idées de menus parfois sans viande. Par exemple avec les granulés de soja pour préparer une sauce bolognaise. Cependant, Marion Schiess ne veut pas donner de conseils en termes d’alimentation ou de substitution, pour la viande par exemple. «Je vois cela d’un oeil non dogmatique. La seule chose que je dis aux gens, c’est de se faire plaisir en mangeant. Je sais d’expérience que c’est important.» Pour elle, Ganzohni n’est pas seulement une alternative pour réduire les emballages: «J’accorde tout autant d’importance à la qualité des produits qui doit être la plus élevée possible.» Les retours parlent d’eux-mêmes: «Après l’ouverture, un nombre incroyable de gens sont venus me remercier d’avoir ouvert un tel magasin.»

Deux choses motivent particulièrement Marion Schiess. Elle est  premièrement convaincue que chacun à son niveau peut mener une action efficace. Deuxièmement, elle rêve que les politiques prennent des mesures tangibles pour protéger l’environnement et les consommateurs.

GANZOHNI MAGASIN EN VRAC
Idée née en:

2014

Ouverture:

03.12.2019

Capital de départ:

un crédit de CHF 70 000 et un grand soutien de toutes parts.

Autres histoires